Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France
inventaire préliminaire

Bretagne, Côtes-d'Armor

Plestin-les-Grèves, Saint-Jacut

Chapelle Saint-Jacut

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2004

Références documentaires

Référence de la même oeuvre dans le domaine MH : PA22000008

Désignation

Dénomination : chapelle
Vocable : saint Jacut
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : mur de clôture ; calvaire ; logement

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1814 J1 618-621 ; 1848 F3 600-605 ; 1987 F3 499, 500
Numéro INSEE de la commune : 22194
Aire : Communes littorales des Côtes-d'Armor
Canton : Plestin-les-Grèves
Milieu d'implantation : en écart

Historique

Commentaire historique : Dédiée à Notre-Dame de Pitié et Saint-Jacut, la chapelle a été reconstruite à la fin du 15ème siècle sur les ruines d'un édifice qui relevait, selon René Couffon, dès 1163 de l'abbaye Saint-Jacut-de-l'Isle. Selon la même source, elle est attribuée à l'architecte Etienne Beaumanoir. Elle fut commencée en 1487 et achevée en 1496. L'analyse architecturale corrobore cette datation (portail occidental et porte sud) et suggère des travaux de remaniements au cours du 17ème siècle (baies). Cette chapelle comprend également un calvaire, à l'état de vestige (socle), datant de la fin du 15ème siècle, ainsi qu'un logement de chapelain, en cours de restauration à la date de l'enquête, datant du 17ème siècle. L'intérieur de la maison du chapelain a été inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 20 mai 1998. L'ensemble de la chapelle et de son enclos ont été classés par arrêté du 27 mars 2000.
Datation(s) principale(s) : 4e quart 15e siècle
Auteur(s) : Beaumanoir Etienne (architecte)
Justification de l'attribution : attribution par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : Chapelle de plan rectangulaire, à vaisseau unique et chevet à pans coupés, construite en schiste et en granite dans un enclos surélevé délimité par un mur de clôture. Le massif occidental, monté en pierre de taille de granite, est percé d'un portail en arc brisé architecturé et présente un pignon aigu couronné d'un clocheton à une baie appareillé en granite (d'après Jean boutouiller le pignon ouest, d'une largeur de 7,50 mètres, s'élève à une hauteur de 13 mètres et le clocheton à une hauteur de 5 mètres). L'élévation sud est percée d'une porte à arc en anse de panier surmontée d'une archivolte ébrasée en accolade ornée d'anges portant des écus entre leurs mains. La maison du chapelain est un logement de plan rectangulaire à deux pièces au rez-de-chaussée.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : schiste ; granite ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; moellon ; grand appareil ; moyen appareil ; petit appareil
Matériau(x) de couverture : ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau ; rez-de-chaussée
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe ; pignon découvert
Typologie : Chapelle à vaisseau unique et chevet à pans coupés. Logis à deux pièces au rez-de-chaussée.

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Observations : Oeuvre protégée MH. L'étude est souhaitable.
La chapelle Saint-Jacut faisait partie du manoir de Lezormel situé à proximité. Un aveu fourni en 1729 à Louis Le Pelletier, marquis de La Villeneuve et de Rosambau, pour le manoir de Lezormel mentionne la chapelle « dédiée à monsieur saint Jagu, avec une issue au devant où il y a une grande croix de pierre de taille et un pilier de bois haut de cinq pieds, avec cep, collier et chaîne de fer ».

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété d'une personne privée
Date(s) et nature de la protection MH : 1998/05/20 : inscrit MH ; 2000/03/27 : classé MH
Précisions sur la protection :
- Inscription par arrêté du 20 mai 1998 : intérieur de la maison du chapelain.
- Classement par arrêté du 27 mars 2000 : ensemble de la chapelle et de son enclos, à savoir : la chapelle en totalité, les murs de l'enclos avec les sols, le calvaire, les façades et toitures de la maison du chapelain attenante.

Vue générale


Documentation

Documents d'archives

AD Côtes-d'Armor : E 2340 (1667-1729).

AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/13, plans cadastraux parcellaires de 1814, Numplan 20, section J, 1ère feuille.

AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/41, plans cadastraux parcellaires de 1848, Numplan 26, section F, 3ème feuille.

Bibliographie

COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939, p. 327.

BOUTOUILLER, J. Patrimoines et histoire du pays de Plestin des origines au Moyen-Age. Plestin-les-Grèves : Centre Culturel, 2002, p. 50.



Illustrations

Fig. 1
Extrait des plans cadastraux parcellaires de 1848 (AD 22)
Fig. 2
Vue générale (maison du chapelain et chapelle)
Fig. 3
Vue générale
Fig. 4
Elévation sud
Fig. 5
Portail du massif occidental
Fig. 6
Socle du calvaire

Voir

Plestin-les-Grèves, Présentation de la commune de Plestin-les-Grèves
Plestin-les-Grèves, Les églises, chapelles, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Plestin-les-Grèves
Plestin-les-Grèves, Lezormel, Manoir de Lezormel

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire) / Conseil général des Côtes-d'Armor. Chercheur(s) : Pichouron Patrick. (c) Inventaire général, 2004 ; (c) Conseil général des Côtes-d'Armor, 2004. Renseignements : CID-documentation patrimoine, 6 rue du Chapitre, CS 24405, 35044 Rennes CEDEX, Tél. : 02-99-29-67-61. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (DRAC Bretagne) / Yves Godde (Ville de Lyon)