Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France
inventaire préliminaire

Bretagne, Côtes-d'Armor

Plouézec, Bréhec ; Questel (le) ; Bourg (le) ; Kermanac'h

Ancienne voie ferrée d'intérêt local Plouha-Paimpol-Tréguier, deuxième réseau

Type de dossier : ensemble ; avec sous-dossier Date de l'enquête : 2002

Désignation

Dénomination : voie ferrée
Précision sur la dénomination : Ligne de chemin de fer d'intérêt local Plouha-Paimpol-Tréguier, deuxième réseau.
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : gare ; passerelle ; pont

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1982 214 non cadastré ; domaine public
Numéro INSEE de la commune : 22214
Aire : Communes littorales des Côtes-d'Armor
Canton : Paimpol
Milieu d'implantation : en écart

Historique

Commentaire historique : Les travaux ont été réalisés en grande partie sous la direction de l'ingénieur en chef départemental des Ponts-et-Chaussée Louis-Auguste-Marie Harel de la Noë. Dès l'année 1904 la construction de la ligne Plouha-Paimpol-Tréguier fut votée, mais les travaux d'infrastructure de la ligne ne commencèrent véritablement qu'en 1912, après que le deuxième réseau ferroviaire d'intérêt local ait été déclaré d'utilité publique le 28 mars 1912.

La Première guerre mondiale a toutefois considérablement retardé la construction de la ligne. Dès l'année 1913 une grande partie des ouvrages d'art était en construction, mais à la fin de l'année 1915 les travaux étaient stoppés faute de main-d'oeuvre et de matériaux. Les travaux de terrassements, réalisés par l'entreprise Martin Frères à Pleumeur-Gautier, étaient cependant terminés en 1917 et la ligne, dont la construction reprit de 1919 à 1921, fut mise en service en 1922 (ouverture provisoire à l'exploitation le 11 juillet 1922). Elle fut reconnue en état de réception le 29 janvier 1923 sous réserve d´achever certains travaux (station de Plouézec).

Les travaux de construction de la station de Plouézec, confiés à l´entrepreneur Benoît Pastre de Versailles, se déroulèrent effectivement en 1923. Les procès-verbaux d'adjudication et de réception provisoire des travaux furent respectivement dressés le 10 février et le 23 octobre 1923. C´est également cette même entreprise qui effectua tous les travaux de ballastage et de pose des voies entre la gare de Paimpol et de Plouha.

Pour la construction des ouvrages d'art, l´ingénieur Harel de la Noë ne retint qu'un type d'ouvrage pour chaque franchissement. Il opta effectivement pour le procédé de la standardisation qui lui permit d'utiliser la préfabrication réalisée sur place. Pour les franchissements à faible hauteur, il décida, plutôt que d'effectuer des remblais coûteux, de construire des passerelles.

Le train qui assurait la liaison entre Saint-Brieuc et Paimpol effectua son dernier voyage le 31 décembre 1956 et la ligne fut déclassée le 27 janvier 1958.
Datation(s) principale(s) : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : Harel Louis-Auguste-Marie (ingénieur des Ponts et Chaussées) ; Pastre Benoît (entrepreneur) ; Martin Frères (entrepreneur)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Voie ferrée comprenant :

- Un pont de chemin de fer dénommé viaduc de Bréhec ;
- Cinq passerelles : passerelle n°1 de Bréhec, détruite le 2 octobre 1968 (131,10 m de longueur, 3,50 m de hauteur) ; passerelle n°2 de Bréhec, détruite en octobre 1968 (81,10 m de longueur, 11 m de hauteur) ; passerelle n°3 de Bréhec, en courbe, détruite partiellement en octobre 1968 (95,30 m de longueur, 9,40 m de hauteur) ; passerelle n°4 de Bréhec, en courbe, détruite (73,70 m de longueur, 5,70 m de hauteur) ;
- La halte dite du Questel située au lieu-dit Kervoziou, au profil 17 du plan parcellaire ;
- La gare et station de Plouézec située au bourg ;
- La Passerelle de Kermanach détruite en octobre 1980 (315,40 m de longueur, 8,30 m de hauteur, constituée de 54 travées de 5 mètres).

Les piles de ces passerelles étaient en maçonnerie ordinaire pleine avec angles en ciment armé. Ces piles soutenaient quatre poutres en béton armé préfabriqué. Elles étaient reliées entre elles par un hourdis en béton armé coulé sur place. L'encorbellement était assuré par une poutre préfabriquée en béton armé, liée aux hourdis, sur les extrémités de laquelle étaient disposés des éléments préfabriqués en béton.
Typologie : Ligne à voie métrique.
Etat de conservation : détruit

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à étudier
Observations : Vestiges de l'ancien réseau ferroviaire d'intérêt local du département des Côtes-du-Nord. L'étude est souhaitable.

Le tracé de l'ancienne voie ferrée en direction de Bréhec.


Documentation

Documents d'archives

A.D. Côtes-d'Armor : 62 S 2, 62 S 4 (9 à 13).

A.D. Côtes-d'Armor : S. Supplément 307, 419 ; 85 S 119/120.

Bibliographie

EQUIPEMENT. Département des Côtes-du-Nord : anciennes voies ferrées d'intérêt local. Conservation et mise en valeur du patrimoine. Saint-Brieuc : D.D.E, 1985, p. 14-15, 30-31.

CORNU, Alain. Petits trains des Côtes-du-Nord. Le Mans : Editions Cénomane, 1987, p. 92-93.



Illustrations

Fig. 1
Le tracé de l'ancienne voie ferrée en direction de Bréhec.
Fig. 2
Plan de la station de Plouézec (Coll. DDE, AD 22).
Fig. 3
La gare de Plouézec vers 1930 (Coll. Philippe Couleau).

Voir

Plouézec, Présentation de la commune de Plouézec
Plouézec, Armor Izel (l') ; Bourg (le) ; Bréhec ; Craca ; Kermanac'h ; Kervilin ; Leïn ar Lann ; Questel (le) ; Saint-Riom ; Traou Vola, Gare, voies ferrées, ponts, passerelles, routes, rues, phares, ports, sémaphores et murs de clôture sur la commune de Plouézec
Plouézec, Bréhec, Pont de chemin de fer dit viaduc de Bréhec

Voir aussi

Plouézec, Bourg (le), Le bourg de Plouézec
Plouézec, Bréhec, Ecart de Bréhec

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire) / Conseil général des Côtes-d'Armor. Chercheur(s) : Pichouron Patrick. (c) Inventaire général, 2002 ; (c) Conseil général des Côtes-d'Armor, 2002. Renseignements : CID-documentation patrimoine, 6 rue du Chapitre, CS 24405, 35044 Rennes CEDEX, Tél. : 02-99-29-67-61. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (DRAC Bretagne) / Yves Godde (Ville de Lyon)