Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France
inventaire préliminaire

Bretagne, Côtes-d'Armor

Trébeurden

Paysage : espaces littoraux remarquables de la commune de Trébeurden

Type de dossier : ensemble Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : paysage

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 22343
Aire : Communes littorales des Côtes-d'Armor
Canton : Perros-Guirec
Milieu d'implantation : en écart

Historique

Datation(s) principale(s) : 20e siècle

Description

Commentaire descriptif : Trébeurden, une commune façonnée par la mer :

Le patrimoine naturel de Trébeurden est essentiellement littoral, associé à ses plages, les mieux exposées de la région, et à ses espaces littoraux remarquables, comme la vallée littorale de Goas Lagorn, le marais du Quellen et ses espaces insulaires, comme l'île Milliau. La côte de Trébeurden a été directement façonnée par la mer et les grandes houles de l'Atlantique ouest et nord-ouest, qui ont dénudés les îlots proches (Molène, Ervinio, Roc'h Derrien), autrefois couverts de limon. Dans les petites anses très exposées, les vagues ont accumulé les galets (sud de l'île Milliau et plage de Tresmeur). Le plus gros galet du monde a été découvert au large de l'île Molène (3 tonnes avec une marmite de 2, 50 m de diamètre et 1, 8 m de profondeur). Cette côte propose de nombreuses plages exposées de l'ouest au sud-ouest, hors celle de Pors-Mabo, exposée plein sud : Goalagorn, Tresmeur, Tozoul, Pors-Termen, Goaz-Treiz, Toëno. Dés que la côte est très abritée, à l'est de Toënot, se découvrent les marais maritimes, parfois séparés de la mer par un cordon littoral comme le marais du Quélen. La commune de Trébeurden fait partie de la fameuse "Côte de Granit Rose", où cinq grands types de roches témoignent d'une histoire géologique diversifiée, qui ont formé autant de paysages, dont les fameux chaos granitiques des Roches Blanches : le gneiss de Bihit, la cornéenne de Milliau, le granite de Perros (entre Pors-Mabo et Goaslagorn), de Ploumanac'h (dans les îlots), de l'île Canton (Goastreiz), de l'ïle Grande (Toënot et Notenno).

La présence de ce granite affleurant a permis son exploitation sur place pour la construction locale (maisons de l'île Milliau) et les petites carrières en front de taille sur l'estran (îlots devant Goas-Treiz : île de Petite Fougère) et sur le littoral proche (carrière de Toënot), ont permit une activité artisanale aujourd'hui disparue.

Les espaces littoraux remarquables de Trébeurden (synthèse proposée par Guy Prigent d'après DIREN Bretagne, "Les espaces littoraux remarquables des Côtes d'Armor", Rennes, 1998, p 185-187).

La surface totale des sites naturels sur la commune de Trébeurden est de 1021 ha 92.

- 50. 1 / Milin ar lann : 130 ha 98
Un château aurait été construit sur le point culminant du site de Milin ar lan, servant d'amer au 19ème siècle. Qualité, nature et spécificité du site : intérêt biologique, botanique et zoologique ; landes côtières de surface importante (a), zone boisée proche du rivage (b). Etat et usages du site : lande en cours de boisement spontané, bois de vallon, fréquentation piétonnière, site d'essai d'éoliennes à l'abandon. Situation foncière : zone de préemption (pour partie), propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral (pour partie), propriété départementale (pour partie). Vocation de gestion proposées : conservation du patrimoine biologique et paysager ; ouverture raisonnée au public ; gestion écologique.

- 50. 2 / Estran à la base de l"Île Grande : 29 ha 03 (totalité en DPM)

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager fort, patrimoine culturel, (archéologie : allée couverte), intérêt botanique ; lande côtière (a), estran (a), îlot inhabité (c). Etat et usages du site : Agriculture résiduelle, mitage localisé. Situation foncière : zone de préemption départementale (pour partie), Domaine Public Maritime. Vocation et gestion proposées : conservation paysagère et biologique, maintien de l'agriculture.

- 50. 3 / Dunes à l'est du pont de l'Île Grande : 4 ha 28 dont 1 ha 14 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt botanique fort, dune (a). Etat et usages du site : sur-fréquentation, ancienne carrière. Situation foncière : Domaine Public Maritime. Vocation et gestion proposées : protection et maîtrise de la fréquentation.

- 50. 4 / Notenno, marais de l'Île Grande : 42 ha 72 dont 12 ha 60 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager, botanique et zoologique (2 aires). Patrimoine culturel du littoral (allées couvertes, menhirs, vestiges camp romain). Dune, landes côtières, estran (a), marais, vasière, zone humide (e) ; concentration naturelle d'espèces animales et végétales (f) ; partie naturelle de site classé (g). Etat et usages du site : agriculture, milieux naturels en bon état. Situation foncière : zone de préemption (pour partie) du Conservatoire de l'Espace Littoral, Domaine Public Maritime. Vocation et gestion proposées : protection paysagère, biologique et archéologique ; ouverture au public ; maintien de l'agriculture.

- 50. 5 / Goas Treiz, Toëno et abords, estrans nord de Trébeurden : 261 ha 19 dont 243 ha 58 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager, intérêt culturel (patrimoine archéologique du littoral). Dunes, landes, estran (a), îlot inhabité (c), marais, vasière (e) ; concentration naturelle d'espèces animales et végétales (f) ; partie naturelle du site classé (g). Etat et usages du site : mouillages, port d'échouage, pêche à pied, plage, activités nautiques. Situation foncière : Domaine Public Maritime (pour partie). Vocation et gestion proposées : conservation paysagère et biologique ; éviter l'utilisation du marais maritime du Toëno comme zone d'hivernage à bateaux.

- 50. 6 / Marais du Quellen : 53 ha 45

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt écologique et ethno-écologique. Marais (e), concentration naturelle d'espèces animales et végétales (f), partie naturelle de site classé (g). Etat et usages du site : site géré, ouvert au public sur les marges, parking, extension actuelle des roselières, pacage extensif. Situation foncière : propriété départementale (pour partie), propriété communale (pour partie). Vocation et gestion proposées : conservation du patrimoine biologique et paysager, gestion écologique, animation pédagogique.

- 50. 7 / Île Molène et estrans : 63 ha dont 61 ha 06 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager fort, intérêt géomorphologique, intérêt botanique et ornithologique secondaire. Dunes, plage, estran (a), îlot inhabité (c) ; concentration naturelle d'espèces animales ou végétales (f) ; partie naturelle de site classé (g) ; accident géologique remarquable (h). Etat et usages du site : massif dunaire fragile, surfréquentation passée de l'île. Situation foncière : propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral, Domaine Public Maritime (pour partie). Vocation et gestion proposées : conservation du patrimoine paysager et biologique et maîtrise de la fréquentation, gestion écologique.

- 50. 8 / Ile Milliau et estrans : 63 ha 86 dont 38 ha 25 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager exceptionnel, intérêt géologique et botanique, patrimoine culturel (archéologique et historique). Landes, estran, falaises et abords (a), forêts ; zones boisées proches du rivage (b) ; concentration naturelle d'espèces animales et végétales, herbiers, gisements et coquillages (f) ; partie naturelle de site classé (g) ; formations géologiques : accident géologique de niveau international (h). Le bâti littoral est caractérisé par d'anciens bâtiments agricoles transformés en gîte et par les vestiges d'un habitat balnéaire. Etat et usages du site : site géré et ouvert au public, bon état. Situation foncière : propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral, Domaine Public Maritime (pour partie) ; Vocation et gestion proposées : gestion écologique.

- 50. 9 / Pointe de Bihit et estran ; abords de Tresmeur, le Castel : 95 ha 58 dont 70 ha 46 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager fort et intérêt botanique (Castel) ; intérêt historique (vestiges de patrimoine industriel, sardinerie, de patrimoine militaire : blockhaus et corps de garde). Dunes, landes côtières, plages, estran, falaises et abords (a) ; îlot inhabité (c) ; partie naturelle de cap (d) ; concentration naturelle d'espèces animales et végétales : herbiers à zostères (f) ; partie naturelle de site classé pour partie (g). Etat et usages du site : forte fréquentation du site : surpiétinement des pointes rocheuses, abords urbanisés. Situation foncière : zone de préemption (pour partie), propriété départementale (pour partie), propriété communale (pour partie), Domaine Public Maritime. Vocation et gestion proposées : conservation du patrimoine paysager et biologique, maîtrise de la fréquentation.

- 50. 9 / Côte de Keravel à Pors Mabo : 128 ha 53 dont 66 ha 13 en DPM

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager et géomorphologique. Landes côtières, falaises et abords, estran (a), formations géologiques, falaises du Quaternaire (h). Etat et usages du site : agriculture en déprise sur le plateau ; tendance à l'enrésinement sur coteau maritime, plage, sentiers. Situation foncière : zone de préemption (pour partie), propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral (pour partie), Domaine Public Maritime (pour partie).
Vocation et gestion proposées : conservation paysagère, maintien du patrimoine géologique ; éviter tout enrochement supplémentaire.

- 50. 9 / Bois de Lann ar Waremm : 107 ha 52

Qualité, nature et spécificité du site : intérêt écologique et ethno-écologique. Zone boisée proche du rivage (b), zone humide (e). Etat et usages du site : boisements avec tendance à l'enrésinement, multiplicité des sentiers piétons. Situation foncière : zone de préemption (pour partie) ; propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral (pour partie). Vocation et gestion proposées : conservation du patrimoine biologique et ouverture mesurée au public ; gestion écologique (cynégétique et forestière).

- 50. 10 / Goas Lagorn : 41 ha 79 dont 9 ha 58 en DPM


Qualité, nature et spécificité du site : intérêt paysager (bocage). Landes côtières, dunes (a), forêts, zones boisées proches du rivage (b), zones humides (e). Etat et usages du site : paysages agricoles traditionnels, sentiers piétons. Situation foncière : zone de préemption (pour partie), propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral (pour partie), Domaine Public Maritime (pour partie). Vocation et gestion proposées : conservation paysagère et biologique ; maintien des pratiques agricoles extensives sur prairies humides ; restauration des plantations bocagères.

Le Conservatoire du Littoral possède sur la commune de Trébeurden les sites suivants :

- la Pointe de Bihit : 1 ha
- Pors Mabo : 30 ha.
- Ile Milliau : 23 ha
- Ile Molène : 4 h
- Lann ar Waremm : 284 ha
- Marais du Quelen : 23 ha
- Milin ar Lann : 24 ha.

Vue générale : Île Milliau
Ensemble des sites espaces littoraux remarquables de Trébeurden de Millin ar Lann à Molène (DIREN Bretagne, IGN, 1998)


Illustrations

Des. 1
Ensemble des sites espaces littoraux remarquables de Trébeurden de Millin ar Lann à Molène (DIREN Bretagne, IGN, 1998)
Des. 2
Extrait : carte des espaces littoraux remarquables : le bois de Lan ar Waremm (DIREN Bretagne, DDE 22, 1998)
Des. 3
Carte des espaces littoraux remarquables : Extrait de la carte des espaces littoraux remarquables de Trébeurden : de l'Île Milliau à Goas Lagorn (DIREN Bretagne, DDE 22, 1998)
Des. 4
Légendes et commentaires de la carte des espaces littoraux remarquables de Trébeurden (DIREN Bretagne, DDE 22)
Des. 5
Carte IGN de Trébeurden (IGN, 1998)
Des. 6
Extrait carte IPLI (Inventaire Permanent du Littoral) : détail partie ouest de Trébeurden, 1982 (collection particulière)
Des. 7
Extrait carte IPLI (Inventaire Permanent du Littoral) : Trébeurden, 1982 (collection particulière)
Des. 8
Légendes de la carte IPLI (Inventaire Permanent du Littoral)
Fig. 9
Vue générale : Île Milliau
Fig. 10
Vue de l'île Molène
Fig. 11
Ancien chemin goémonier de Traoumeur

Voir

Trébeurden, Présentation de la commune

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire) / Conseil général des Côtes-d'Armor. Chercheur(s) : Prigent Guy. (c) Inventaire général, 2006 ; (c) Conseil général des Côtes-d'Armor, 2006. Renseignements : CID-documentation patrimoine, 6 rue du Chapitre, CS 24405, 35044 Rennes CEDEX, Tél. : 02-99-29-67-61. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (DRAC Bretagne) / Yves Godde (Ville de Lyon)